Protection du moustique par un ventilateur : l’arme absolue?

climatiseur moustique

Contre les moustiques, on a tout essayé : insecticides, citronnelle, modification génétique, huiles essentielles, drones même ! Rien n’y fait.

Alors on renonce à attaquer le moustique et on se protège comme on peut. Sous des vêtements amples, des moustiquaires, avec des antimoustiques sur notre peau…

Toutefois, une évidence frappe l’esprit.

Comment une si petite et si fragile créature peut-elle opposer autant de résistance ? On a toujours entendu que « les petites bêtes ne mangent pas les grosses », mais a-t-on vraiment pensé à utiliser des moyens a priori évidents ?

Pas sûr.


Ah, cette tendance de tout de suite sortir l’artillerie lourde, alors que de simples épouvantails suffiraient…


Typique !




Poids plume contre poids lourd

Imaginez un ring de boxe.

Dans le coin droit, l’homme, en moyenne 75 kilos pour 1m 80. Peut survivre à n’importe quelle température, même les plus extrêmes, à condition d’être équipé.

Dans le coin gauche, le moustique, 5 mm et 10 milligrammes pour les plus costauds. Survit idéalement entre 18 et 30 degrés, dépérit lorsqu’il fait trop froid.

N’y a-t-il pas une différence évidente de catégorie ? Bien évidemment que oui.

Le moustique est petit, minuscule même, et il n’aime pas le froid.

Qu’à cela ne tienne ! Une façon toute simple de les tenir à distance respectable est donc d’utiliser ces deux arguments contre lui : le froid et le vent !


Le moustique est petit, minuscule même, et il n’aime pas le froid.


Air pulsé + air sec + température fraîche = cocktail antimoustique parfait

La protection moustique climatiseur, ou simple ventilateur et le tour est joué.

Le climatiseur, en plus de réduire la température de la pièce, assèche l’air, ce qui est pour déplaire au moustique qui a besoin d’un certain taux d’humidité (les brumisateurs sont à proscrire).

Quant au ventilateur, si pour nous il crée une douce brise rafraîchissante les soirs d’été, ramenez cela à l’échelle du moustique : pour lui, la colonne d’air pulsé émis par le ventilateur équivaut à une tornade !

Pensez-vous vraiment que la femelle moustique en quête d’un repas s’aventurera en vent contraire, avec des ailes si minuscules ? Cela va à l’opposé du réflexe de tout insecte volant ! Ce n’est tout de même pas un goéland !

Et s’il fait trop frais pour elle, qui plus est, il y a de grandes chances qu’elle aille voir ailleurs.

C’est peut-être « bête », mais ça marche, et c’est tellement évident que personne ne le fait !

L’American Mosquito Control Association explique que le moustique vole à une vitesse moyenne de 1,6 et 2,4 kilomètres par heure. La puissance d’un ventilateur ? En moyenne 111 kilomètres par heure. Devinez qui gagne ?

Sachez que dans les régions tropicales ou dans les hôpitaux accueillant des malades d’arboviroses, on trouve systématiquement un ventilateur et de la climatisation au pied de chaque lit. Il y a bien une raison, non ?

Finies les lotions, insecticides et autres huiles de citronnelle. La solution mécanique est la solution parfaite pour les enfants et les femmes enceintes qui ne peuvent recourir à aucun biocide.

Vous n’avez donc plus aucune raison d’hésiter à installer un ventilateur ou climatiseur dans votre chambre (en plus d’une moustiquaire si vous voyagez en zone tropicale).


Sachez que dans les régions tropicales ou dans les hôpitaux accueillant des malades d’arboviroses, on trouve systématiquement un ventilateur et de la climatisation au pied de chaque lit. Il y a bien une raison, non ?


Le ventilateur comme brouilleur de radar

Autre argument en faveur du ventilateur ou climatiseur : c’est grâce au dioxyde de carbone que nous émettons en respirant que le moustique détecte notre présence. Le ventilateur chasse ce CO2 à distance, et le moustique ne peut donc pas nous repérer !

L’air ventilé rend impossibles la détection et les déplacements du moustique près de vous.

Les ventilateurs oscillants sont d’ailleurs encore plus efficaces que les ventilateurs fixes, car ils rendent impossible le déplacement typique en zigzag du moustique en chasse.

Cette technique marche tellement bien que des fabricants d’électro ménager ont pensé à vendre des climatiseurs antimoustiques avec le label « protection moustique climatiseur ».

Ce sont en fait de simples ventilateurs ou climatiseurs, à ceci près qu’ils sont équipés en plus d’un brumisateur d’'huile essentielle, ou d’un filet de récupération des insectes, pour justifier leur fonction antimoustique ! 

Sur le plan marketing, c’est futé.


La solution mécanique est la solution parfaite pour les enfants et les femmes enceintes qui ne peuvent recourir à aucun biocide.


En intérieur bien sûr, mais en extérieur aussi !


Alors évidemment, cela ne marche qu’à l’intérieur. Difficile en effet de se promener avec un ventilateur sous le bras (encore que).

Mais en extérieur aussi, ce simple moyen de protection fonctionne ! Les pièges à moustiques à l’aide d’un ventilateur sont très prisés des adeptes du camping et des barbecues !

Qui plus est, le ventilateur est une solution écologique ! Vous ne diffusez pas de produits biocides ou toxiques et ne risquez pas de tuer des abeilles sou des insectes pollinisateurs par exemple.


Comment fabriquer un piège à moustique avec un ventilateur ?

ventilateur moustique
  1. Fixez une toile moustiquaire autour d’un cadre en métal de la taille de votre ventilateur.
  2. Attachez le cadre en métal à votre ventilateur grâce à des aimants puissants, de manière à ce qu’il n’y ait pas de passage dans la moustiquaire et que les mouvements oscillants du ventilateur ne risquent pas de faire tomber le piège.
  3. Dans une bouteille spray, mélangez de l’alcool à 70 % avec de l’eau, si vous ne voulez pas utiliser un produit insecticide toxique.
  4. Mettez le ventilateur en marche et attendez que les moustiques soient aspirés par le ventilateur et finissent piégés dans le cadre recouvert de moustiquaire.
  5. Votre ventilateur va « aspirer » la plupart des moustiques alentour (plus le ventilateur est puissant (et le piège bien attaché) plus les moustiques seront nombreux.
  6. Lorsque vous avez suffisamment capturé de moustiques, éteignez le ventilateur.
  7. Pulvérisez le spray sur le filet pour tuer les moustiques. 
  8. Recommencez  les étapes 4 à 7 si nécessaire.
  9. Laissez le filet avec les moustiques morts dehors (ou donnez-les à vos poissons !). Les autres insectes viendront s’en nourrir et vous en débarrasser.

Nos autres articles

Comment choisir son ciel de lit ?

Un vaccin contre le moustique tigre est-il envisageable ?