La mouche : comment s’en débarrasser ?

Des mouches, il en existe des centaines d'espèces. Elles sont parfois simplement ennuyeuses, mais peuvent aussi être dangereuses. De simple nuisible qui nous empêche de dormir, elles deviennent un véritable danger sanitaire.

Nous vous disons tout dans ce guide complet sur la mouche : sa mauvaise réputation, son vrombissement insupportable, mais aussi les solutions pour se débarrasser des mouches une fois pour toutes...

mouche

Pourquoi la mouche a-t-elle mauvaise réputation ?

On considère la mouche comme un animal sale, pénible, insistant et inutile. À tort.

la sale mouche

Contrairement au moustique et à la tique par exemple, la mouche a une fonction indispensable dans l’écosystème : elle est nécrophage et pollinisatrice. Les mouches éliminent les déchets organiques, leurs asticots permettent une cicatrisation rapide en mangeant les chairs nécrosées (asticothérapie), elles régulent les populations de coléoptères, chenilles, pucerons

Le saviez-vous ?

En médecine légale, l’étude des mouches et de leurs larves permet de dater un décès et le lieu d’entreposage : elles font d’excellentes assistantes médico-légales. 

Néanmoins, la mouche reste synonyme de saleté, en raison de son attirance pour les détritus, les excréments, les égouts, la sueur ou encore les charognes. Les déjections des mouches tachent nos murs (d’où l’expression de « mouchetis ») et certaines espèces de mouches déposent des bactéries ou larves d’asticots là où elles se posent (en particulier sur la viande ou les pique-niques d’été).

On sait quels sont vecteurs de microbes et virus : le typhus et le choléra pour ne citer qu’eux. Mais elles transmettent également la leishmaniose et la maladie du sommeil. Avalées, les mouches peuvent engendrer des myases et parasiter le bétail.

Les mouches abondent par ailleurs dans les zones du globe ou l’hygiène et les conditions sanitaires sont pauvres, tout comme elles abondent dans les zones de guerre ou lors de catastrophes naturelles, attirées par les cadavres et le sang (certaines mouches sont hématophages).

Pour toutes ces raisons, la mouche fait l’objet d’une politique anti vectorielle.

bruit mouche

L'insupportable vrombissement des mouches

Le vol des mouches est effectivement très bruyant par rapport à leur taille. Elles se posent souvent, malgré nos gesticulations pour les chasser. Elles persistent de manière incompréhensible à nous ennuyer, même lorsqu’on les chasse avec une tapette tue mouche ou une bombe de spray.

C’est ainsi qu’elles ruinent notre sommeil par leur insistance à cohabiter avec nous et explique la pléthore de moyens anti mouches à notre disposition !

Pour mieux connaître la mouche

Le cycle de vie d'une mouche

Une femelle mouche pond jusqu'à 1000 œufs en 5 fois au cours de sa vie, avec parfois qu'un seul accouplement. La mouche pond ses œufs généralement sur des matières chaudes et humides, comme des cadavres en putréfaction.

Les œufs sont blancs et mesurent 1.2 mm. Au bout d'un seul jour, les larves (les asticots) sortent. Elles se nourrissent de matières organiques, généralement mortes ou en décomposition, à l'endroit où elles ont éclos.

Un asticot est de couleur blanc pâle et mesure entre 3 et 9 mm. Il subit trois mues successives puis devient une pupe, rougeâtre et d'une longueur de 8 mm. La mouche peut ensuite s'accoupler 36 heures seulement après avoir émergé de sa pupe.

Le mode de vie d'une mouche

Les mâles sont territoriaux. Ils n'acceptent pas l'entrée d'autres mâles sur leur territoire. Ils cherchent à s'accoupler avec les femelles entrantes.

Une mouche a une durée de vie de 2 semaines à un mois. Les mouches aiment les lieux où il fait chaud : plus la température est élevée, plus les mouches prolifèrent. Une température de 30 °C leur permet d'accomplir leur cycle de vie en 10 jours. À l'arrivée de l'hiver, elles se réfugient dans les maisons où les températures sont plus favorables. En effet, en dessous de 7 ° C, les mouches s'endorment. Elles meurent si la température passe le seuil de - 5 °C.

Les mouches sont surprenantes par bien des points notamment le fait qu'elles peuvent se déplacer sur des surfaces verticales, voire carrément à l'envers, au plafond d'une pièce par exemple.

Les mouches ne peuvent se nourrir que de nourriture liquide. Elles libèrent des sécrétions de salive sur les aliments solides pour pré digérer la nourriture qu'elles réabsorbent ensuite. 

Leurs récepteurs olfactifs sont situés au niveau de leurs pattes. On les voit souvent se nettoyer les yeux et se dépoussiérer les pattes avant ou arrière.

Les mouches sont excitées par la lumière. La nuit, elles restent immobiles pour se reposer. C'est leur façon de dormir.

Pourquoi y a-t-il beaucoup de mouches dans une maison ?

Les mouches trouvent dans nos intérieurs les conditions qui leur sont favorables : une bonne température, un air pas trop sec, de la nourriture. Elles arrivent d'ailleurs en masse sur les fenêtres à l'approche de l'hiver.

L'utilité des mouches

Les mouches n'apportent pas seulement des nuisances : elles ont une utilité pour l'environnement. Les mouches pollinisent certaines fleurs et combattent certains insectes nuisibles comme les pucerons par exemple. Elles nettoient l'environnement en se nourrissant de cadavres. Enfin, les mouches servent de nourriture aux poissons.

Quelles espèces de mouche trouve-t-on en France ? 

La mouche, musca en latin, est un insecte volant de l’ordre des diptères. Le terme peut également désigner le moucheron ou les mouches de petite taille.

Selon les espèces, les mouches varient considérablement en taille (de 0,5 mm à 8 cm pour la plus grosse d’entre elles) et en couleurs (noir, gris, vert, bleu, arc-en-ciel, argenté...).

Combien de temps vit une mouche ?

La mouche a une espérance de vie d’une vingtaine de jours au mieux. Et pendant le temps imparti, elle compte bien nous ennuyer le maximum possible, en vrombissant dans nos oreilles.

Elles ont en commun de ne posséder qu’une seule paire d’ailes et d’avoir un corps sphérique, avec une tête très mobile pourvue d’une trompe.

Les mouches les plus communes dans nos régions sont :

mouche taon

Le taon ou mouche à bœuf

Ils se trouvent en général proche des élevages de bétail et leurs piqûres incessantes peuvent entraîner des anémies chez certains animaux.

Ces  piqûres sont d'ailleurs très douloureuses pour les humains (leur bouche contient des petites « lames » miniatures qui cisaillent la peau).

Un taon adulte peut mesurer jusqu’à 2,5 cm de long.

mouche bleue

La mouche bleue ou « mouche à merde »

La mouche dite « des poubelles ». C’est un charognard attiré par les déjections et les cadavres d’animaux, par définition porteurs d’agents pathogènes.

Sa couleur est irisée (bleu métallique) et les adultes mesurent de 6 à 13 mm.

mouche yeux dorés jardin
La chrysope verte  ou mouche aux yeux d'or


Importante alliée pour le jardin : c’est un prédateur des cochenilles et de plusieurs espèces de pucerons, tétranyques, thrips, mouches blanches, petites chenilles et larves de coléoptères.

Sa manière de voler en sursauts est caractéristique, comme ses longues antennes et ses yeux dorés très brillants.

Elle mesure de 12 à 20 mm de long.

mouche à viande

Les Sarcophagidae, ou mouches à viande

Également appelées par le doux sobriquet de « mouches à chair »…

Leur  abdomen est tacheté avec une apparence en damier.

L’adulte et ses larves se nourrissent de chairs animales en décomposition.

Elles mesurent entre 6 et 14 mm.

mouche à fruit

La mouche du vinaigre ou mouche à fruits

Autrement appelée drosophile, elle se trouve dans les fruits ou autour des restes de fruits en train de fermenter dans les poubelles, les brasseries, les vergers et les potagers.

Elle fait beaucoup de vol stationnaire, dans une posture verticale.

Très petite, elle ne mesure que 3 mm.

La mouche domestique ou mouche noire

L’un des plus importants vecteurs de maladies parmi les mouches. Elle se retrouve partout, et elle est attirée par de très nombreux types d’aliments, déchets ou déjections.

On en trouve sur les murs, sols et plafonds.

Elles passent une grande partie de leur vie en vol.

Cette mouche est couverte de poils.

Une mouche domestique adulte mesure de 4 à 8 mm.

mouche pollenie

La pollénie du lombric

Elle se trouve dans les parties « désertées » des habitations (grenier combles, murs creux...)

Elle a besoin de chaleur et est de nature léthargique.

De couleur gris foncé ou verdâtre, avec des poils dorés.

Elle mesure de 6 à 10 mm.

mouche rivière
La mouche des sables

Elle se retrouve entre avril et septembre aux abords des rivières ensoleillées.

Elle mesure environ 10 mm et son corps et gris pâle.

mouche à drains

La mouche à drain

On associe cette mouche aux égouts et aux environnements boueux.

"Pas même une mouche"

Le tyrannique empereur romain Domitien était connu pour avoir comme passe-temps d’embrocher les mouches avec un poinçon d’or.
Un jour que l’on interrogeait l’un des sénateurs romains, Vibius Crispus, afin de savoir si l’Empereur était seul dans son étude, il répondit :

Ne musca quidem (Personne, pas même une mouche)

L’empereur apprit la teneur de cette conversation et n’appréciant pas l’humour du sénateur, le fit assassiner.

Quels sont les risques liés aux mouches ?

La mouche a très mauvaise réputation. Mais quels sont véritablement les dangers que nous fait courir ce petit insecte ?

mouches poubelles
  • La mouche domestique véhicule des agents pathogènes responsables de maladies gastro-intestinales et de la salmonellose. Les épidémies de maladies gastro-intestinales coïncident souvent avec la prolifération des mouches.
  • Certains espèces piquantes, comme le taon, peuvent causer des piqûres très douloureuses avec réactions urticantes.
  • Certaines espèces de mouches peuvent être vecteurs de maladies, virus, parasites, ou simplement pondre leurs larves dans votre nourriture (lorsque ce n’est pas directement sur vous, mais ceci est réservé aux mouches africaines généralement !).
  • La mouche bleue a tendance a laisser ses déjections et ses œufs un peu partout dans votre maison.
  • La mouche verte qui s’en prend au bétail peut le parasiter et entraîner des pathologies et le décès de l’animal. La mouche à mammite est porteuse d’infections suppurées graves chez les ruminants. La mouche d’automne est porteuse du gène de la kérato-conjonctivite bovine infectieuse, également appelée pink-eye. 
  • Les mouches tropicales sont vectrices de pathogènes et de larves et parasites parfois très graves pour l’homme (typhus, choléra, leishmaniose, maladie du sommeil...)
mouche maladie bétail

La mouche tsé-tsé et la maladie du sommeil

mouche tsé tsé maladie

La mouche tsé-tsé est une mouche hématophage de type glossine, qui sévit en Afrique et est vectrice de trypanosome humain (THA ou maladie du sommeil) ou animal (nagana). Le trypanosome est un parasite et la trypanosomiase est une maladie mortelle dans certains cas.

Les épidémies documentées de trypanosomiases dues à la mouche tsé-tsé datent du début du 20e siècle, avec de grandes pandémies qui ont ravagé l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Ouest jusqu’en 1950

Dans les années 1960 de nombreux états africains ont fait le choix de pulvérisations massives de DDT. Malheureusement, de tels moyens ont eu des effets écologiques et se sont avérés assez inefficaces sur les larves de mouches. Les pièges à glossines ont alors fait leur apparition.

La mouche tsé-tsé ne fait pas que des victimes parmi les hommes, elle sévit également sur le bétail, en engendrant des anémies, des pertes et des problèmes de lactation.

Plusieurs programmes d’éradication ont été menés en Afrique, comme Pan-African Tsetse and Trypanosomosis Eradication Campaign, avec divers moyens (pesticides, pièges, génétique). Certains pays ont réussi à éliminer avec succès la mouche tsé-tsé.

Mais les programmes d’éradication de la mouche tsé-tsé sont débattus : éradiquer totalement une espèce pourrait créer une faille dans l’écosystème.

Les trypanosomes sévissent dans 36 pays et menacent 60 millions de personnes en Afrique. On estime qu'il y a entre 50 000 à 70 000 cas chaque année.

Les symptômes de la maladie du sommeil sont la fièvre intermittente, les céphalées, des douleurs articulaires, une tuméfaction du point de morsure, puis des atteintes lymphatiques, des ganglions, une anémie, les troubles endocriniens, cardiaques et rénaux. Viennent ensuite les troubles neurologiques : confusion mentale et troubles de la coordination, alternance de grande fatigue et d’agitation maniaque.

En l’absence de traitement, la maladie est mortelle, avec une détérioration mentale progressive aboutissant au coma et à la mort. Les dommages causés dans la phase neurologique peuvent être irréversibles.

Le traitement se fait en milieu hospitalier, par intraveineuse et intramusculaire pendant plusieurs jours.

Des rechutes sont possibles au cours des années suivantes et les malades doivent subir régulièrement des ponctions lombaires de contrôle.

Il n’existe pas de vaccin ni de prévention médicamenteuse contre la maladie du sommeil (dont la mouche tsé-tsé n’est pas le seul vecteur responsable, et qui se transmet également sexuellement).

Le port de vêtements couvrants ainsi que de répulsifs anti mouche sont vivement conseillés pour les voyageurs se rendant dans les pays africains.

Comment se débarrasser des mouches dans la maison ?

Les mouches sont attirées par les odeurs en général (tout ce qui sent, bon ou mauvais) et la chaleur (qui amplifie les odeurs !). En ce qui concerne les humains, c’est le sodium de notre peau (sueur, larmes, urines) et ses minéraux qui attirent les mouches. Ces constituants sont souvent utilisés pour les appâts des pièges anti mouches.

Les mouches sont très attirées par tous les endroits où elles peuvent trouver de la nourriture en décomposition, des poubelles, des déchets, de la sueur, des excréments, de l'urine... Les écuries, les bergeries et plus largement tous les lieux où on trouve du bétail sont des endroits de prédilection pour les mouches.

Identifier les lieux où vous repérez des mouches qui se regroupent : généralement autour de déchets, de poubelles, de source d'eau ou de lumière. Pensez aux plantes, aux luminaires, aux goutières...

Les solutions anti mouches naturelles

De nombreux produits anti mouches naturels 

  • Les solutions mécaniques comme la célèbre tapette à mouches (ou chasse mouches). On trouve aujourd'hui sa version électrique avec la raquette. La tapette reste le meilleur anti mouche maison pour qui se sent l'âme sportive.
  • Il existe aussi l'appareil tue mouche : lampe anti mouche ou anti mouche électrique, tue mouche électrique, lampe à électrocution pour insectes... Ces appareils anti mouches grillent les insectes qui viennent se poser sur la lampe.
  • Les pièges à glu : ce sont les fameux rubans sur lesquels les mouches viennent engluer et mourir d'épuisement. Ils sont aussi appelés attrape-mouches, pièges à mouche, papier tue mouche, ruban anti mouche, piège à mouche…
  • Les pièges maison avec une bouteille en plastique au fond de laquelle on place de la nourriture. Les mouches ne peuvent plus en sortir et se retrouvent prises au piège.
  • Les répulsifs naturels. L'ail est une odeur très répulsive pour les mouches. Il suffit de faire bouillir des gousses d'ail pendant quelques minutes et de les disposer dans des coupelles sur les rebords des fenêtres ou au pied des portes. La lavande est aussi un très bon répulsif naturel, tout comme le vinaigre blanc.
  • Les huiles essentielles anti mouches sont les HE de lavande vraie, de basilic, de citronnelle et de menthe poivrée. Un diffuseur d'huile essentielle placé dans votre pièce de vie sera un très bon répulsif à mouche.
  • Certaines plantes ont la propriété d'éloigner les insectes et notamment les mouches. Une plante tue mouche se pose sur les rebords des fenêtres par exemple. Elle agira comme un anti mouche naturel. , Parmi les plantes anti mouche et anti moucherons : la tanaisie, le basilic, la ciboulette, la menthe, la mélisse, le pétunia, le romarin... À l'intérieur, optez pour le croton.
  • Les moustiquaires (ou rideau de porte anti mouche appelé aussi rideau chenille) permettent d'agir aussi contre les mouches et s'avèrent très efficaces.

Les produits anti mouche

  • Les insecticides et biocides éliminent chimiquement les mouches et autres insectes volants. Il en existe en spray, en vaporisateur ou en aérosol. 
  • Les granulés anti mouche efficaces pour une lutte anti mouche dans les intérieurs

Comment lutter contre les mouches dans les élevages ?

Les mouches sont un vrai problème sanitaire dans le secteur agricole, notamment dans les écuries et les bergeries. Les vaches, les chevaux, les chèvres et les cochons peuvent être durement atteints par les activités incessantes des mouches. Outre la transmission potentielle de maladies, les mouches induisent une perte de production du fait d'animaux stressés. L'utilisation d'un produit anti mouche professionnel peut aider à lutter.

Des insecticides et des larvicides à base de pyréthrine sont à vaporiser ou pulvériser dans les bâtiments d'élevage (écurie, bergerie...). La lutte chimique se double de mesures d'hygiène régulières et d'actions mécaniques : appâts, pièges...

Nos conseils et astuces anti mouches

  • Utilisez une moustiquaire pour protéger vos aliments et ne laissez ni nourriture ni boisson à l’air libre.
  • Faites rapidement votre vaisselle et nettoyez souvent vos plans de travail.
  • Enfermez vos détritus hermétiquement.
  • Sortez vos poubelles le plus souvent possible.
  • Ramassez les déjections de vos animaux et les fruits tombés au sol dans vos vergers.
  • Utilisez de préférence des solutions anti mouche de type piège plutôt que des sprays ou insecticides à diffusion.
  • Portez des vêtements couvrants et clairs, suffisamment épais (les mouches peuvent piquer au travers du tissu fin).
  • Utilisez des anti transpirants (les mouches sont attirées par la sueur) et restez le plus possible à l’ombre.