Cafards et blattes : de répugnantes bestioles

Insalubrité, manque d'hygiène, un aspect particulièrement peu ragoûtant : les cafards (ou blattes) sont rarement les bienvenus à la maison.

Ils se plaisent chez nous au moins autant qu'ils nous donnent des sueurs froides de répulsion et de dégoût lorsque nous les trouvons dans notre placard, sous notre frigo, ou sortant d'un syphon...

Nous vous expliquons ici comment vous en débarrasser définitivement.

cafard blatte photo

Comment reconnaître un cafard ?

cafard domestique

Les ailes du cafard adulte lui permettent de planer.

Le cafard, cancrelat, coquerelle ou blatte (c’est exactement le même animal, ne cherchez pas de différences), ou Blattaria, est une espèce de l’ordre des blattoptères et un lointain cousin des termites.

C’est, par définition, le nuisible par excellence : on l’associe à une pauvre hygiène, l’insalubrité et son goût pour les déchets des humains ne redore pas son blason.

  • Les blattes sont d’assez gros insectes pouvant mesurer jusqu’à 10 cm chez les espèces exotiques.
  • Leur tête est pourvue de longues antennes et de gros yeux. Leur « bouche » est une cavité avec un système de broyage.
  • Les adultes ont deux paires d’ailes, qu’on a tendance à oublier, mais ne volent pas pour autant : ils planent.
  • Ils sont de forme ovale avec un abdomen en segments, de couleur brune à noire.
  • Leur cycle de vie connaît 3 phases : œuf, nymphe (plus petite que l’adulte, mais très similaire) et adulte (doté d’ailes).

Les cafards communiquent entre eux grâce aux phéromones et à des stridulations par vibration de leurs antennes. Les femelles, selon la sous-espèce, portent leurs œufs sous leur abdomen ou les enterrent dans le substrat ou dans des fissures de murs ou de terre.

Les cafards s’adaptent à toute forme d’habitat, mais préfèrent les endroits chauds avec une source alimentaire à proximité. C’est la raison pour laquelle on les retrouve souvent vers les moteurs des machines à laver, frigos ou lave-vaisselle, sous les éviers ou près des bouches de ventilation.

Ce sont des insectes charognards qui peuvent digérer aussi bien les matières organiques que le plastique. Ils mangent absolument tout  (détritus, cheveux, colle, papier, cuir, champignons, poils, poussières...) !

La blatte germanique (Blattodea germanica) fait partie des espèces représentatives de cafards et elle est considérée comme l’une des espèces de blattes les plus nuisibles à travers le monde. Suivie de près par la blatte orientale (Blatta orientalis) et la blatte américaine (Periplaneta americana).

blatte germanique

Blatte germanique

blatte orientale

Blatte orientale

blatte americaine

blatte americaine

La blatte germanique est la plus commune dans nos habitations. Son espérance de vie se situe entre 120 et 250 jours.

question

Comment savoir s’il y a des cafards chez moi ?

cafard maison

Les signes de la présence de blattes dans un logement sont :


  • les traces d’excréments
  • une blatte ne se promène jamais seule : si vous en voyez une courir, il y en a d’autres
  • des cadavres de blattes au sol
  • une odeur nauséabonde
  • la présence d'humidité
  • des emballages alimentaires éventrés
  • des fissures dans les plinthes et murs


En cas de doute, effectuez un bilan chez un allergologue pour confirmer la présence de cafards.

La blatte de jardin

cafard de jardin

Le cafard de jardin est ce qu’on appelle un « auxiliaire de jardin ».


En France, environ une vingtaine d’espèces de blattes, presque toutes du genre Ectobius sont utiles aux jardiniers : elles décomposent les matières organiques, débarrassent des mousses et écorces mortes....


On peut citer la blatte sylvestre (Ectobius sylvestris) par exemple.

thumb-tack

Le saviez-vous ?

« Avoir le cafard » ne signifie pas que votre maison est infestée de cancrelats. L’expression ne signifie pas non plus que vous vous êtes pris d’affection pour une blatte au point de l’adopter, non.

« Avoir le cafard », c’est avoir le spleen, le moral dans les chaussettes, le blues, être mélancolique.

L’expression est du poète Charles Baudelaire, dans « Les Fleurs du Mal » en 1857 :


« Parfois il prend, sachant mon grand amour de l’Art,
La forme de la plus séduisante des femmes,
Et, sous de spécieux prétextes de cafard,
Accoutume ma lèvre à des philtres infâmes. »


À noter que, comme les blattes qui vivent en paquets grouillants, les idées noires apparaissent bien souvent en grappes...

Un phénomène de foire

Mais au-delà de cette étiquette, les cafards émerveillent les scientifiques pour deux raisons principales : d’abord, ils semblent avoir un sixième sens qui leur permet d’esquiver toute attaque avec rapidité, ensuite leur résilience face à la mort est stupéfiante.

Leur talent pour l’esquive vient d’un organe leur permettant d’analyser avec précision et rapidité le moindre courant d’air et la moindre attaque, avec un temps de réaction dix fois plus rapide que le nôtre : oubliez les attaques au rouleau de papier journal ou à la tapette à mouches !

Le cafard est très difficile à éliminer (voir le dessin animé Oggy et les cafards, dans lequel le pauvre chat Oggy a toutes les misères du monde à se débarrasser d’un groupe de cancrelats résilients !).

Oggy et les cafards

Oggy et les cafards

Cependant les cafards se plaisent bien dans nos maisons : la température est bonne, il y a de l’humidité ambiante dans les salles de bains et les cuisines, et suffisamment de nourriture partout (placards, poubelles, sous les meubles…)

Or la cohabitation est rarement pour plaire aux humains.  Voir plus bas : Comment se débarrasser des cafards ?

Le cafard : une machine à survivre

Un cafard décapité peut survivre plusieurs semaines


Ses organes respiratoires sont sur son abdomen, son système sanguin est dépourvu de pression artérielle (si on lui coupe la tête, il ne perd pas tout son sang) et les fonctions nerveuses nécessaires à sa survie motrice sont assurées par des ganglions qui se trouvent sur son corps et pas dans son cerveau.

Le cafard décapité peut donc respirer et se déplacer (à ce stade c’est plus un zombie) dépourvu de tête. Et il peut également tenir sans manger plusieurs semaines (grâce à son importante réserve de graisse). Mais c’est là que s’arrête le miracle de son anatomie, car sans tête il ne peut plus ni manger ni boire.


Après quelques semaines, il finira donc par mourir de faim.


Le cafard peut survivre à un monde apocalyptique

cafard nucléaire

Le cafard est doté d’un super pouvoir appelé radiorésistance : la capacité à survivre à de très fortes radiations. Tous les cafards de Tchernobyl ont par exemple survécu. De même qu’à Minas Gerais, une colline du Brésil abritant un gisement d’uranium important, les cafards pullulent.

Songez que la dose létale de radiations est de 3,5 Gray pour un chien, 6 Grays pour un humain adulte, 643 Gray pour le cafard (pâle en comparaison de certaines bactéries qui supportent 15000 Gray sans frémir).



Les cafards étaient là avant nous, ils le seront sans doute après


Les cafards sont apparus sur terre au moins 50 millions d’années avant les dinosaures dinosaures, et leur ont survécu 65 millions d’années supplémentaires ! Alors les hommes...


Les risques sanitaires et dangers pour la santé

maladies cafards
  • Bactéries, microbes, champignons et parasites. Une fois installées dans une maison, les blattes peuvent se reproduire rapidement (certaines n’ont pas besoin de mâles !), envahir les stocks de nourriture et dégager des odeurs désagréables de putréfaction ou d’excréments. Ce qui est source de contamination pathogènes.

    Les cafards ne transmettent pas les maladies comme le font les moustiques en mordant (et pas en piquant !) mais les pathogènes sont présents dans leurs intestins.

    Lorsqu’ils se déplacent au sol et entrent en contact avec des aliments, ils les diffusent avec leurs excréments. La consommation des aliments infectés ou ayant été en contact avec le sol engendre donc chez les humains des infections intestinales, pouvant aller jusqu’à :
    Dysenterie, Fièvre typhoïde, Hépatite, Infections fongiques, Infections gastro-intestinales., Maladies parasitaires, Salmonellose, Tuberculose, Bactérie E.Coli
  • Allergie et crise d'asthme : La réaction allergique peut se manifester de manière dermatologique ou respiratoire, et selon la gravité nécessiter des soins médicaux. Environ 20 % des gens seraient allergiques aux blattes ! Pour les asthmatiques, les cafards sont un cauchemar : ils sont très sensibles à leurs déjections.
  • Stress et insomnies : Ne sous-estimons pas non plus l’effet psychologique de la présence des cafards : savoir qu’on partage notre foyer avec ces créatures peut engendrer du dégoût, du stress, de l’angoisse, surtout si vous avez peur pour la santé des plus fragiles.
  • Dommages financiers importants : Pour les professionnels de l’alimentation, de la distribution ou de la restauration, la présence de blattes peut causer des dommages financiers importants.

 100% sécurisé

6 Piège contaminateurs à cafards Catch

Contamine et éradique toute la colonie de cafards. Protection longue durée. 3 mois sans cafards.

Comment se débarrasser des blattes ?

anti cafards

Les blattes sont donc rapides, résistantes, généralement nombreuses, et elles ont une très forte capacité d’adaptation, ce qui ne facilite par leur élimination...

  • Les pièges a cafard avec appâts contenant des phéromones et des produits toxiques contiennent généralement de la pyréthrine, très efficace contre les cafards, mais toxique notamment pour les chats. Optez pour un autre produit si vous avez des animaux de compagnie.
  • Les pièges à glu sont assez cruels, puisque l’insecte meurt lentement (plusieurs semaines !), mais il peut être pratique pour capturer et identifier un spécimen avant de mettre en place les autres moyens d’éradication.
  • L’insecticide sous forme de gel anti-cafard, souvent vendu en seringues, est à renouveler préventivement autour de plinthes, fenêtres et voies d’accès.
  • Les pesticides chimiques en aérosols et produits anti cafard chimiques aériens sont déconseillés en intérieur, en raison des risques toxiques pour les habitants.

    Vous pouvez confier la désinsectisation par fumigène cafard à un professionnel qui prendra les précautions pour réintégrer les habitants en toute sécurité.
  • Vous pouvez également fabriquer un piège naturel (utilisez le plus de pièges possible pour un maximum de réussite) : prenez des boîtes de conserve et tapissez l’intérieur avec de la vaseline pour empêcher les blattes de s’en échapper.

    Utilisez des aliments comme appât au fond (pain humide et bière ou banane), puis tuez les blattes capturées en les noyant dans de l’eau savonneuse.
  • La déshydratation est une autre bonne façon de se débarrasser des cafards (et de tous les autres nuisibles au demeurant).

    La méthode consiste à utiliser du bicarbonate de soude ou de la terre de diatomée en les saupoudrant sur les insectes. Le produit va déshydrater leur carapace et les tuer rapidement. Ces produits ne sont toxiques ni pour les humains ni pour les animaux de compagnie.
  • Malheureusement les blattes ont peu de prédateurs naturels, car elles sont rapides, mais quelques araignées ont mis au point des techniques de chasse efficaces, qui consistent précisément à ne pas en avoir ! Ainsi, le cafard ne peut pas anticiper ni ruser.

    Certaines guêpes parasitaires dévorent les blattes, ou envahissent leurs nids et lse nourrissent des œufs de cafard.

    Les insectes scutigères sont de terribles chasseurs de cafards et sont un allié à préserver dans les maisons de campagne (même si leur aspect n’est guère plus ragoûtant).
scutigere veloce

Dans tous les cas, pour éliminer le cafard définitivement, il faudra commencer par nettoyer à fond, désinfecter et jeter les aliments contaminés, puis boucher les accès (conduits, trous, fissures, etc.) et détruire les œufs avant d’opérer.

thumb-tack

Réglementation

La désinfestation du logement est techniquement à la charge du propriétaire. Mais celui-ci est dans son droit s’il souhaite facturer une partie des frais de l’intervention au locataire.

Dans les parties communes d'un immeuble, la désinfestation est aux frais de l’ensemble des copropriétaires, la répartition des charges se fait au prorata.

Nos conseils et astuces anti cafards

astuce anti blattes
  • Ne laissez pas de nourriture à l’air libre (dans des conteneurs en verre ou plastique, car les blattes peuvent percer le carton et le papier).
  • Toute nourriture tombée au sol doit être jetée.
  • Nettoyez et désinfectez régulièrement vos tables, plaques de cuisson et plans de travail dans la cuisine.
  • Nettoyez et désinfectez le dessous et l’arrière de tous vos appareils de gros électroménager, vos dessous d’évier et de lavabo.
  • Bouchez les canalisations si vous ne vous en servez pas et refermez toujours les bouchons de la baignoire ou de l’évier, ou une grille.
  • Ne laissez pas la nourriture des animaux de compagnie traîner.
  • Calfeutrez les fissures autour des fondations, ainsi que les points d’accès aux trous dans les murs, les plinthes, les bouches d’aération, les éviers…
  • Si vous soupçonnez la présence de blattes dans les meubles, nettoyez-les à la vapeur.
  • Placez les ordures dans des sacs et sortez-les tous les jours.
  • Ne laissez pas de vaisselle sale, en particulier la nuit.

 100% écolo

Bas de porte barrière à cafards Expower

Bas de porte adhésif sans produit toxique, résistant à la chaleur et au froid. 
Empêche efficacement les cafards de rentrer dans la salle de bain, la buanderie, la cuisine etc.

Facebook126
Twitter84