Les solutions anti moustique pour bébé, nourrisson et enfant

Les enfants sont des proies de choix pour les moustiques : ils dorment plus souvent, leur température corporelle est plus élevée, ils se défendent moins et ils sont plein d'odeurs alléchantes pour les insectes !

Plus fragiles, ils sont aussi plus exposés aux démangeaisons douloureuses, aux surinfections des piqûres ou morsures et aux pathogènes transmis par les moustiques. Et hors de question d'utiliser sur un bébé des anti moustiques toxiques.

Voici nos conseils pour bien protéger votre enfant contre les piqûres de moustique.

​Comment protéger votre bébé des moustiques ?

anti moustique enfant
  • Couvrez-le

    Pour protéger efficacement la peau de votre bébé ou enfant, faites-lui porter des vêtements légers, couvrant jusqu’aux chevilles et poignets, en coton ample ou matières naturelles, pour qu’il soit plus à l’aise.

    Sachez que les couleurs pâles attirent moins les moustiques, et que le bleu a également cette réputation.


    Couvrez la tête de votre enfant avec un chapeau, et mettez-lui des chaussettes en coton (idéalement par-dessus le bas de son pantalon).
     
  • Moustiquaire-lit bébé, de jour comme de nuit

    La moustiquaire présente l’énorme avantage d’être une solution naturelle et un rempart physique contre les moustiques : aucun produit chimique neurotoxique juste des mailles ! 

    Vous pourrez également utiliser une moustiquaire imprégnée, mais si c’est votre choix, assurez-vous que l’enfant ne mette pas la moustiquaire à la bouche ni ne puisse l’attraper avec ses mains.

    Placez la moustiquaire en baldaquin autour du lit (coincée sous le matelas) ou sur les fenêtres. Apprenez également à bien fermer la porte derrière vous si vous avez placé des moustiquaires aux fenêtres.

    Il existe également des moustiquaires à poussette, landau et cozy.
    Différents modèles et coloris sont disponibles. La moustiquaire de type cloche (ou baldaquin) ne présente aucun risque d’étouffement pour bébé.

    Les moustiquaires ont l’énorme avantage de pouvoir être utilisées en intérieur comme en extérieur, alors n’hésitez pas à en munir la poussette de votre enfant si vous partez en balade.

    Facile à transporter, la moustiquaire peut être glissée dans vos bagages sans prendre ni trop de place ni trop de votre poids de bagage autorisé !
    Il existe des moustiquaires universelles.

    Les moustiquaires en coton se lavent et se repassent facilement (pour tuer tous les parasites, et elle donnera au couchage de votre enfant un air de château de princesse ou de tipi d’indien !

  • Bracelet anti moustique pour enfants et nourrissons

    Les bracelets répulsifs sont un bon moyen de protéger votre enfant sans mettre sa peau en contact direct avec un produit chimique toxique. Le bracelet moustique enfant aura l’immense avantage de suivre votre enfant partout où il ira.

    Contrairement aux répulsifs de pulvérisation, le bracelet est une solution antimoustique pour enfant naturelle et non nocive pour la santé des petits. La substance active du bracelet moustique bébé répulsif est généralement à base d’huiles essentielles : menthe des champs, géraniol ou citronnelle.

    Les bracelets se règlent à la taille du poignet des enfants même des nourrissons. Chaque recharge dure environ 15 jours.

Astuce

Porté à la cheville, votre enfant n’aura pas le réflexe de mettre son bracelet à la bouche. Vous pouvez également l’accrocher aux vêtements de votre enfant.

  • Huiles essentielles, avec modération

Il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles pures en présence des nouveau-nés et nourrissons, mais une goutte d’huile essentielle anti moustiques dans un peu d’huile d’amande douce est très efficace pour repousser les moustiques chez les enfants de plus de deux ans.

Attentions à l’huile essentielle d’eucalyptus, contre-indiquées chez les enfants de moins de 3 ans.

Les huiles essentielles, si elles ne sont pas ingérées ni appliquées directement à même la peau des bébés de moins de 6 mois ou jeunes enfants, sont sans danger.

Certaines ont démontré des propriétés antimoustiques très intéressantes : menthe, lavande, géraniol, citronnelle…


Elles feront un complément efficace à votre arsenal anti moustiques dans la poussette, le couchage ou la chambre de votre petit.


Appliquez votre huile de prédilection ou le mélange sur un petit coussin ou sachet de lavande près de l’enfant (hors de portée pour éviter la succion) ou dans une petite soucoupe près d’une source de chaleur (bougie, lampe, diffuseur électrique, brumisateur, diffuseur anti moustique bébé…)


Vous pouvez également en appliquer sur la toile de sa poussette par exemple.


Utilisez toujours les HE avec parcimonie.

anti-moustique-bébé
  • Spray moustique bébé naturel, pour les enfants de plus de 3 mois

    Il existe des sprays et lotions anti moustiques formulés spécialement pour les enfants, non nocives pour leur santé. Les composants de ces produits n’agresseront pas la peau de votre enfant et auront une action préventive contre les moustiques.

    Généralement sans alcool, ils contiennent des essences de fleurs et d’huiles essentielles aromatiques répulsives, désinfectantes et anti-inflammatoires. Certaines sont également rafraîchissantes.

    Le parfum de ces produits anti moustiques est très léger (juste assez pour dissuader le moustique) et ne gênera pas votre bébé.

    De plus, en cas de piqûre, ces produits permettent d’apaiser les démangeaisons.
    À partir de 3 mois.

  • Ventilateur

    Le moustique ne peut pas voler à contre-courant, il n’a aucune résistance au vent.
  • Évitez d’exposer un enfant inutilement

    Voici sans doute notre conseil le plus sage : si vous pouvez reporter votre voyage ou limiter l’exposition de votre enfant, essayez de le faire. Les pédiatres déconseillent fortement d’emmener les nourrissons et bébés de moins de 12 mois dans les zones tropicales.

    Les enfants, et a fortiori les bébés et nourrissons sont non seulement plus fragiles que nous, ils sont également plus exposés : leur odeur attire davantage les moustiques, leur température corporelle est plus élevée et ils font de longues siestes, de jour comme de nuit, pendant lesquelles ils sont immobiles et donc offerts aux attaques des moustiques hématophages.

    Ils sont également plus près du sol, lors des promenades, et les moustiques comme les tiques auront plus de facilité à les atteindre.
  • 1
    Évitez de sortir avec votre enfant à l’aube et au crépuscule.
  • 2
    Évitez d’allumer la lumière le soir ou de laisser en permanence une veilleuse dans la chambre de bébé, les sources de chaleur sont de véritables excitants pour ces insectes.
  • 3
    Donnez un bain à votre bébé dès qu’il a beaucoup transpiré et avant de le coucher : la transpiration est un élément qui attire les moustiques.
  • 4
    Ne laissez pas traîner les couches, vêtements souillés, résidus alimentaires et récipients remplis d’eau dans la chambre, la maison et dans le jardin.

La sélection de la rédaction

1. Moustiquairede lit enfant 
Le préféré

Idéale dedans et dehors, bien installée et hors de portée des mains et de la bouche de bébé. On la recommande de jour comme de nuit pour protéger la sieste.

2. Tesa Moustiquaire Insect Stop
Le meilleur rapport qualité/prix

Pique-nique, camping, randonnée, sieste : pour protéger des moustiques en toutes circonstances. On le recommande surtout en sortie extérieure.

3. Pediakid Bouclier à insectes naturel
Le plus écolo

Le spray Bouclier Insect' PEDIAKID éloigne les moustiques et autres insectes piqueurs. En cas de piqûre, il apaise la peau et réduit les démangeaisons. On le recommande pour les enfants de plus de 3 mois.

Voyager avec un enfant dans régions tropicales

voyager tropiques enfant

Les pédiatres déconseillent fortement d’emmener les nourrissons et bébés de moins de 12 mois dans les zones tropicales.

N’exposez pas inutilement votre enfant dans des zones endémiques ou aux conditions sanitaires dangereuses : c’est sa vie que vous mettez en danger. Reportez votre voyage ou changez de destination.

Même s’il existe des vaccins contre la typhoïde et le choléra par exemple, si vous savez que l’endroit où vous comptez vous rendre est largement exposé à ce type de risque sanitaire, il serait déraisonnable de prendre le risque que votre enfant tombe malade.

Il est plus fragile que vous et résistera moins bien aux agents pathogènes.

Elle est loin l’époque ou les jeunes parents laissaient leur bébé chez papy et mamie et s’envolaient profiter seuls de leurs vacances. Les jeunes générations de parents nomades veulent profiter du monde avec leur bébé, et en faire un explorateur en herbe !

Il faut savoir que les « régions tropicales » sont celles qui sont, traditionnellement les plus exposées aux risques de piqûres de moustiques et de transmission d’agents pathogènes, notamment par le moustique tigre.

Les parents doivent comprendre que des précautions particulières doivent impérativement être prises. Redoublez de prudence et de vigilance pour éloigner les moustiques de votre enfant dans les zones ou les moustiques pullulent, et suivez les précautions ci-dessus contre les moustiques, plus les précautions supplémentaires suivantes :

  • 1
    Renseignez-vous absolument sur les conditions sanitaires avant de partir

    Selon la zone où vous comptez vous rendre, la situation sanitaire et les dispositifs médicaux du pays où vous vous rendez sont disponibles sur les sites des ambassades, le site de l’ONS ou la compagnie aérienne que vous utilisez.

  • 2
    Faites vacciner votre enfant

    Un enfant en bonne santé est un enfant vacciné. Avant le départ, rendez-visite à votre médecin ou pédiatre pour vérifier que les vaccins de votre bébé sont à jour et prenez l’avis du médecin sur les vaccinations supplémentaires à réaliser selon votre destination : diphtérie, poliomyélite, tuberculose, coqueluche,  influenza…

    Attention, pour certains pays (même en simple transit), ou si la durée du séjour dépasse 10 jours, le vaccin contre la Fièvre jaune et le certificat de vaccination sont obligatoires. Cette vaccination ne se pratique que sur les enfants de plus de 1 an, et peut engendrer des symptômes post-vaccination pendant un certain temps.

  • 3
    Prévoyez une trousse médicale et un anti moustique bébé zone tropicale

    Demandez avant de partir à votre médecin qu’il vous prescrive le contenu d’une trousse médicale pédiatrique de base avec des antipyrétiques, antidiarrhéiques, des solutions désinfectantes, voire des antibiotiques généralistes, et un traitement d’urgence pour le paludisme juvénile.

    Pensez à emporter une crème pour piqûre de moustique pour bébé. En plus des traitements habituels de votre bébé. Selon les pays, il est déconseillé d’acheter des médicaments équivalents sur place.

    Emportez également avec vous la liste des médecins francophones du pays.
     
  • 4
    Prévoyez un traitement préventif antipaludique

    Pour les enfants, les antipaludiques existent sous forme de sirop à prendre quotidiennement entre 1 mois avant le départ et 1 mois après le retour.

    Encore une fois, si le risque est trop grand, reconsidérez votre projet.

  • 5
    Désinfectez le linge

    Si vous restez longtemps et devez faire des lessives avec le linge (vêtements et draps de bébé), évitez de le faire sécher à l’air. Préférez utiliser une sécheuse. Sinon, repassez le linge des deux côtés pour vous assurer de tuer les insectes et parasites aériens.

  • 6
    Évitez les baignades en étangs ou rivières
  • 7
    Au retour, toute fièvre ou symptôme anormal jusqu’à 4 semaines après la date de retour doit faire l’objet d’une visite médicale.

Insecticides, répulsifs et anti moustiques chimiques : danger pour les bébés et les enfants

crème apaisante piqûre enfant

Les insecticides, répulsifs et anti moustiques chimiques doivent être manipulés avec précaution.

Ce sont des biocides, et à ce titre ce sont des produits chimiques toxiques pouvant agir sur le système nerveux des humains les plus délicats ! Ils peuvent notamment provoquer des convulsions chez les nourrissons.

De manière générale, les sprays ne doivent pas être utilisés chez les enfants asthmatiques ou allergiques.

Le DEET est strictement déconseillé avant 6 mois, et en concentration minimale (10 %) limitée à 1 application par jour entre 6 mois et 2 ans, et maximum 3 par jour jusqu’à 12 ans. Il en va de même pour IR3535, Picaridine et Citriodiol.

N’utilisez pas de molécules artificielles si le danger pathologique n’est pas réel : l’OMS préconise l’utilisation de ce type de produits sur les enfants uniquement dans le cas des zones infestées et dans lesquelles un pathogène vectoriel est présent.

  • Avant l’âge de 6 mois, n’utilisez que des produits anti moustiques spécialement conçus pour les bébés ou vendus en pharmacie. Mais dans ce cas, évitez le visage et les mains (que bébé pourrait mettre dans sa bouche).
  • À partir de 6 mois, des antimoustiques chimiques peuvent être employés, mais toujours avec vigilance, et une fois encore ces produits doivent être formulés pour les enfants.
  • Après 3 ans, les anti moustiques pour enfants ne devraient pas dépasser la concentration maximale de 30 % de substance anti moustique de synthèse. 

Respectez toujours les précautions d'utilisation et dosages indiqués :  la plupart des cas d’intoxication surviennent après une mauvaise utilisation.

Évitez également de pulvériser directement la peau du bébé : vaporisez plutôt ses vêtements ou des diffuseurs.

Si vous venez de vous asperger d’anti moustique : ne prenez pas votre enfant dans vos bras, laissez le temps au produit de s’évaporer. Si vous venez de manipuler de l’anti moustique, lavez-vous bien les mains avant de toucher votre enfant.

Pour d’autres raisons, nous déconseillons également l’anti moustique bébé ultrason : les bébés sont sensibles aux ultrasons et ceux-ci pourraient les rendre irritables et les empêcher de dormir.

  • Convulsions 
  • Irritations 
  • Brûlures 
  • Problèmes cutanés 
  • Problèmes ORL
  • Problèmes ophtalmiques
  • Problèmes respiratoires
  • Allergies

Pour toutes ces raisons il est préférable d’utiliser des solutions naturelles ou une crème anti moustique bébé bio, qui ne contiendra pas de produits toxiques.

Que faire lorsqu'un bébé a été piqué par un moustique ?

piqûre moustique bébé

Si, malgré toutes les précautions que vous avez prises, votre enfant s’est fait piquer, il existe quelques solutions pour soulager la piqûre de moustique chez bébé, en douceur, pour calmer l'irritation et pour éviter tout risque d'infection de la plaie.


La piqûre n’est pas a priori dangereuse (nous y reviendrons), mais un bébé sera juste plus sensible et la démangeaison plus forte, donc le réflexe de se gratter plus important.


Un gonflement ou l’apparition de rougeurs sont parfaitement normaux et ne devraient pas être des signes alarmants. Si les allergies aux piqûres de guêpes ou d’abeilles sont fréquentes chez les enfants, les allergies aux piqûres de moustiques sont rarissimes


Les piqûres de moustiques se situent généralement sur les parties du corps non couvertes et les plus accessibles : pieds, mains, jambes, bras, nuque, visage…

  1. 1
    Appliquez immédiatement une crème anti démangeaison moustique bébé, à base d’amande douce par exemple.
  2. 2
    Coupez les ongles de votre enfant et appliquez un pansement sur la piqûre pour éviter qu’il ne transforme le bouton en plaie, créant un risque de surinfection.
  3. 3
    Si toutefois votre enfant se grattait au point d’infecter le bouton, désinfectez aussi souvent que possible.
  4. 4
    Votre médecin pourra vous prescrire de la crème apaisante insecte bébé avec corticoïdes si cela s’avérait nécessaire.
  5. 5
    Vous pouvez également appliquer une poche de glace ou une compresse contenant du Calendula (anti-inflammatoire naturel) ou du plantain pour anesthésier et calmer les démangeaisons.
  6. 6
    Le bouton rouge en relief (une papule de quelques millimètres) devient visible après quelques minutes et démange énormément. Si votre enfant est un bébé, son réflexe sera de pleurer, d’être irritable et grognon et de faire une colère, faute de pouvoir se gratter !
  7. 7
    Certains bébés ou enfants en bas âge seront plus sensibles que d’autres aux démangeaisons : le bouton va grossir et gonfler puis éventuellement former une petite vésicule, entourée d’un œdeme. Il ne s’agira que très rarement d’une allergie. Cela peut durer plusieurs jours. Votre pédiatre vous prescrira une crème apaisante moustique bébé pour calmer l’inflammation.
  8. 8
    Appliquez une compresse alcoolisée recouverte d’un pansement occlusif, etrecourezà un antihistaminique par voie orale si votre enfant présente un terrain généralement allergique.
question

En cas de symptômes survenant après un voyage en zone à risques

maladie moustique enfant

Si la piqûre de moustique est intervenue dans une zone endémique, ou si vous avez le moindre doute sur le type de moustique responsable de l’attaque (moustique aedes) et si vous constatez après quelque temps l’apparition de symptômes de type nausées, fièvres, troubles gastriques, respiratoires et fatigue ou crampes, consultez un médecin sans attendre, pour éliminer tout risque de maladie vectorielle.

Bon à savoir

photo bouton tique

L’apparition d’un érythème migrant signifie que la morsure n’est pas celle d’un moustique, mais d’une tique : il faudra alors consulter rapidement votre médecin pour un traitement antibiotique contre la Maladie de Lyme.

Rappel : le site anti-moustique.net s'efforce de donner les meilleurs informations possibles sur des sujets médicaux. Cependant nous ne donnons pas de conseils médicaux. Un professionnel de santé est mieux à même de vous fournir un avis médical. Pour plus d’informations voir nos CGU.

Facebook126
Twitter84