La fourmi : inoffensive, mais envahissante.

Les fourmis sont travailleuses, minuscules et sans danger pour l'homme ni pour les animaux.

Elles sont plutôt mignonnes qui plus est, et font l'objet de nombreux dessins-animés pour les enfants.

Toutefois elles ont tendance à devenir vite envahissantes et si on les laissait faire elles éliraient volontiers domicile dans notre cuisine. Voici quelques anti fourmis et solutions.

fourmis noires

Présentation

mandibules de fourmi

Les fourmis font partie de la super famille des insectes hyménoptères, avec les guêpes et les abeilles dont elles sont de lointaines cousines.

C’est l’un des insectes les plus étudiés par les entomologistes, au pont qu’on a créé la myrmécologie rien que pour elle ! Elle passionne, du fait de sa formidable organisation sociale en colonie dans les fourmilières de plusieurs millions d’individus ! Les fourmis communiquent via leurs antennes, leurs phéromones, les sons qu’elles émettent, par communication visuelle… Le comportement et l’organisation collective des fourmis sont un sujet d’observation depuis longtemps.​

Un si petit animal capable de diviser le travail et de résoudre des problèmes avec des stratégies inspire les scientifiques, quel modèle !

Il existe près de 15 000 espèces de fourmis (40 000 selon les sources), on les trouve sur toute la planète à l’exception des pôles. On estime que le poids de toutes les fourmis sur la planète dépasserait celui des êtres humains et représenterait plus de 10 % de la biomasse globale !

En Europe on dénombre environ 400 espèces autochtones. Parmi les 220 principales espèces en France : Ponera coarctata, Myrmica rubra, Temnothorax affinis, Tetramorium caespitum, Tapinoma erraticum, Camponotus ligniperdus, Lasius niger, Formica rufa, Formica sanguinea, Polyergus rufescens...

fourmilière
  • Une fourmi, peu importe sa sous-espèce, possède deux antennes coudées, qu’elle utilise comme senseurs et organes de communication comme de toucher, et deux mandibules dressées, avec lesquelles elle coupe, mange, porte ou se bat.
  • Son corps est formé d’un étranglement (comme les guêpes) du deuxième segment abdominal, et parfois du troisième aussi, ce qui lui donne une grande mobilité et souplesse. Seules les fourmis reproductrices et la Reine ont des ailes.
  • Bien que la plus grande fourmi au monde mesure plus de 6 cm, la plupart font moins de 5 mm.

Les fourmis sont organisées en castes et la taille des colonies varie énormément, selon la nourriture disponible.

Selon la région et l’espèce, les fourmis peuvent avoir des comportements très variables. Certaines sont nomades, sans nid, d’autres « bivouacent », d’autres forment des radeaux ou des ponts pour franchir les cours d’eau, certaines se livrent à des pillages d’autres colonies et soumettent les vaincues à l’esclavage, d’autres font pousser des champignons pour se nourrir sur un substrat de feuilles qu’elles découpent, il existe également des fourmis charpentières ou moissonneuses… 

question

Comment une fourmi devient-elle Reine ?

reine fourmi photo

Il existe 2 principales castes sociales de fourmis :

  1. La caste de reproducteurs, sorte d'artistocratie des fourmis, faite de la ou des reines, et des mâles reproducteurs.

    Les mâles ne vivent que quelques jours et s'éteignent sitôt le devoir accompli.

    Les reines peuvent vivre plusieurs années. On ne sait pas exactement comment la reine devient reine. Toutefois un certain nombre de conditions doivent être remplies.

    - Les reines ont toutes reçu plus de nourritures, ou de meilleure qualité que les autres lorsqu’elles étaient pupes.
    - Les reines sont toutes issues de larves ayant vécu l’hivernation.

  2. La caste des ouvrières, stériles et travailleuses.  Les ouvrières vivent parfois jusqu’à 1 an. Les ouvrières ont différentes tâches selon leur âge :

    - soin des pupes,
    - activités domestiques dans le nid,
    - garde de la fourmilière
    - et recherche de nourriture.

Utilité de la fourmi

Les fourmis ont un rôle environnemental à plusieurs niveaux.

  • D’abord, elles aèrent la couche superficielle du sol, décolmatent et acidifient le sol rendu plus nutritif, fragmentent la terre pour favoriser l’enracinement des graines, dispersent les graines, défendent les jardins et les fruits des attaques d’insectes.
  • Certaines fourmis sont pollinisatrices.
  • En agriculture, les fourmis protègent souvent les arbres fruitiers et les cultures des insectes ravageurs ou champignons. À tel point que certaines espèces sont protégées pour leur rôle de défense naturelle.
  • On sait également que certains oiseaux, comme le passereau, prennent des « douches de fourmis » : ils saisissent dans leurs becs des fourmis et les frottent contre leurs plumes pour s’imprégner d’acide formique et ainsi éliminer les parasites de leur plumage ! Les fourmis sécrètent des molécules bactéricides, virucides et antifongiques.
  • Les fourmis sont également nécrophages et permettent de limiter la diffusion de pathogènes de décomposition et risques sanitaires en se nourrissant de petits animaux morts (90 % des insectes morts sont éliminés par les fourmis).

La pollution, les pesticides et la déforestation ou la destruction de leur habitat naturel (l’activité humaine dans son ensemble)
sont les principales menaces écologiques qui planent sur les fourmis.

Y a-t-il des risques ou dangers liés aux fourmis ?

Les espèces de fourmis invasives et agressives

fourmi rouge

Les piqûres de la fourmi rouge

Myrmica rubia, l’une des fourmis les plus répandues en France, que l’on appelle « fourmi rouge » est connue pour piquer lorsqu’on la dérange.

On ressent une sorte de petit choc électrique, signalant qu’il vaut mieux la laisser en paix. À l’exception des éventuelles réactions allergiques, sa piqûre est relativement peu douloureuse et sans danger. Un petit bouton rouge sans gravité se forme autour de la piqûre et la douleur part souvent après quelques minutes. Un glaçon et un peu d’antiseptique local suffiront.

D’autres fourmis, noires cette fois, peuvent également par défense mordre la peau en surface et y déposer un peu d’acide formique. On ressent alors un petit pincement désagréable et assez impressionnant comparativement à la taille de la fourmi, mais absolument sans danger.

reconnaître fourmi charpentière

Fourmi pharaon et autres fourmis charpentières


Les fourmis charpentières, ou fourmis pharaons, sont quant à elles attirées par le bois dégradé ou humide dans les maisons. Elles vont alors occasionner des dommages supplémentaires en creusant des tunnels et en fragilisant au reste charpentes, planchers, escaliers, cadres de porte


Dans le cas ou votre maison accueille une colonie de fourmis pharaons ou charpentières, vous devez impérativement employer des anti fourmis professionnel ou faire appel aux services d’un exterminateur de nuisibles : il en va de la sécurité de votre logement.

fourmi bulldog

Fourmi bulldog

fourmi de feu

Fourmi de feu

Fourmi bulldog et fourmi de feu


En réalité, rares sont les espèces dangereuses pour l’homme, è l’exception de la fourmi bulldog ou de la fourmi de feu.


La première, la fourmi bulldog est capable d’attaquer des êtres humains pour la nourriture, et des morsures collectives et répétées peuvent engendrer un choc anaphylactique.


La seconde, la fourmi de feu, est une espèce invasive extrêmement agressive capable de tuer un veau nouveau-né si celui-ci ne se dresse pas sur ses pattes rapidement ! Son évolution géographique est à surveiller, bien qu’aucune n’ait encore été repérée en Europe.

fourmi argentine

Fourmi d'Argentine

La fourmi d’Argentine, qui n’est pas dangereuse pour l’homme (hormis les maladies nosocomiales dont elle est un vecteur), mais qui nuit à l’écosystème de l’Europe du Sud, a récemment fait son apparition après avoir été introduite accidentellement (via des pots de lauriers-roses venus d’Argentine) et a bel et bien chassé d’autres insectes autochtones.


Mais les fourmis noires autochtones, semblerait-il, ont commencé la contre-offensive...


La confusion avec les guêpes


On confond parfois des insectes comme des guêpes sans ailes avec des fourmis et on attribue faussement leurs piqûres aux fourmis.

Nuisibles... par ricochet

Fourmis se nourrissant de miellat de pucerons

Si les fourmis sont globalement perçues comme des insectes utiles, travailleurs et sociaux, elles sont pour certains une nuisance domestique, associée faussement à la notion de problème d’hygiène.

En réalité, en Europe et en France, les fourmis sont surtout nuisibles par ricochet, parce qu’elles se nourrissent du miellat des pucerons et les incitent à se multiplier (c’est alors le puceron qui devient nuisible, ravageant jardins et potagers).

Il n’y a pas de risque sanitaire lié à la présence de fourmis, cependant elles deviennent rapidement envahissantes, notamment dans les cuisines et jardins.

Anti fourmis efficaces

thumb-tack

Le saviez-vous ?

Tuer une fourmi ne sert à rien.

Perturber son chemin ou sa piste de phéromones non plus (les exploratrices en trouveront un autre !).


Pour vous débarasser définitivement d'une colonie de fourmis, vous devez tuer la reine pour tuer la colonie.


Le moyen le plus évident est d'utiliser un piège anti fourmis. Les ouvrières ramèneront l'alimentation empoisonée au nid et la colonie, dont la reine, s'en nourriront.

Selon la taille de la colonie, cette méthode peut prendre plusieurs mois.

Anti fourmis naturels et répulsifs

anti fourmi naturel

Les odeurs fortes ont une action répulsive sur les fourmis. La lavande, la cannelle, les épices, les agrumes, le vinaigre, l’huile essentielle anti fourmi (toutes les HE à odeurs très fortes, eucalyptus et neem en tête), les branches de sauge ou de camphre, comme toutes les odeurs fortes, les incommodent. 


Par ailleurs elles n'aiment pas circuler sur certaines matières poreuses et poussièreuses, que vous pourrez utiliser en barrière anti fourmis.

  • Des tranches de citron placées aux endroits stratégiques feront office de répulsif. Vous pouvez également pulvériser un mélange d’eau citronnée sur les chemins des fourmis et sur les endroits à protéger.
  • Collez des bandes de glu sur les troncs des arbres : les fourmis ne monteront plus dans vos arbres fruitiers.
  • Répandez un peu de cendres de bois comme anti fourmi naturel aux pieds de vos fraisiers.
  • Saupoudrez du marc de café le long de vos murs et de vos portes ou dans des soucoupes.
  • Les fourmis détestent certaines textures : une grosse ligne de craie au sol devant votre porte ou vos fenêtres les dissuadera d’entrer. Cela marche également avec de la Maïzena, la cendre, ou du bicarbonate de soude (fabriquez un gel anti fourmis avec du bicarbonate de soute et quelques gouttes de liquide vaisselle).
  • La terre de diatomée est un insecticide naturel et un anti fourmi bio à100 % : versez-en une cuillère à soupe dans un litre d’eau, directement sur la fourmilière, ou pulvérisez-en sur les fourmis et les pucerons !

Les anti fourmis chimiques pour une action radicale

 100% rapide

Piège à fourmis Kapo

Le piège parfait pour vous débarasser des fourmis installées dans votre cuisine ou votre salle de bains. Formicide pour usage intérieur et extérieur.

  • Pour tuer instantanément les fourmis, vous pouvez recourir à un traitement anti fourmis efficace en pulvérisant directement sur la fourmilière du peroxyde d’hydrogène (H2O2). Ce produit n’est pas toxique pour les êtres humains. 
  • Attention à éviter la pyréthrine, un anti fourmi de jardin toxique pour les chats.
  • Utilisez une boîte anti fourmis avec un insecticide toxique ou produit anti fourmis : les fourmis ouvrières responsables du ravitaillement vont stocker l’aliment empoisonné du piège dans leur estomac, puis le transférer à la reine. On place cet appât sur les « routes de phéromones » des fourmis. Attention aux enfants et animaux domestiques.

Nos atuces anti fourmis

chemin fourmi maison
  • L’appât numéro 1 pour les fourmis est la nourriture : ne la laissez pas traîner, nettoyez régulièrement les locaux de poubelles et la cuisine, ou la table de jardin sur laquelle vous prenez vos repas.
  • Les fourmis aiment l’humidité et auront tendance à nidifier dans les coins humides (lave-vaisselle, éviers, encadrements de fenêtres ou de portes, combles, salle de bain…) Assurez-vous de ne pas laisser place aux moisissures et à l’humidité chez vous et nettoyez régulièrement ces endroits.
  • Enfermez toute votre nourriture sèche dans des boites et bocaux hermétiques que vous placerez dans vos placards. 
  • Passez l’aspirateur régulièrement et nettoyez votre plan de travail de toutes les miettes et restes de sucres ou de fruits.
  • Vous pouvez aussi nettoyer vos tables et placards avec un chiffon humidifié au vinaigre et utiliser un anti fourmi de maison naturel (voir plus haut nos solutions).
  • Si vous repérez des fourmis éclaireuses, essayez de les suivre et de regarder par où elles entrent chez vous et par où elles repartent (généralement des fissures). Bouchez les portes d’entrée (plâtres, silicone, mastic…) puis faites disparaître le chemin de phéromones des fourmis éclaireuses en nettoyant la piste au vinaigre blanc et à l’eau chaude.

En savoir plus sur les insectes nuisibles et les maladies transmises :


La fourmi : inoffensive, mais envahissante.
4.6 (92%) 10 vote[s]
Partager :